Olivier CLERC
comédien
Olivier CLERC
comédien

 

 Il découvre le théâtre à l’âge de 6 ans grâce à la troupe amateur de son village. 

En 2010, il rejoint l’Attrape Théâtre. Il joue Léandre dans Les fourberies de Scapin par Christophe Thiry. Après sa programmation en 2011 au festival d’Avignon, le spectacle tourne dans toute la France jusqu’en 2016.

Avec les autres membres de la troupe, il entame un travail de recherche sur l’art de l’acteur. Après un cycle consacré à la comédie classique, il explore les techniques des grands théoriciens russes : la méthode de Stanislavski, la biomécanique de Meyerhold  et l’écoute de « l’atmosphère » de Chekhov.

En janvier 2013, il joue Hubert dans Une visite inopportune, de Copi, sous la direction de Lydie Navez.  Peu de temps après, ils créent la compagnie Le Fil en Trope(e) en Eure-et-Loir. Ensemble, ils travaillent sur Molière, Jankélévitch, Dario Fo, Gombrowicz, Dostoïevski, Shakespeare… Entre 2013 et 2017, ils montent et produisent cinq créations, dont Mademoiselle Julie, d’August Strindberg. Olivier y interprète le rôle de Jean.

En 2014, avec Pierre Marzin, il découvre le travail du clown. C’est un nouveau terrain d’exploration : grâce à un travail rythmique impliquant le corps et la voix, l’acteur s’invite au jeu, invoque son égo, « se prend les pieds dedans », et l’emmène à ses propres confins. Derrière le nez rouge, Olivier trouve les bases de son travail de création et lance en 2016 un premier chantier d’écriture : Les cris du Tamarin.

Depuis 2015, il travaille sous la direction de Jean-Pierre Andréani dans Qui, que, quoi… Caisse, une pièce militante écrite pour inciter petits et grands à user des écrans avec modération. Il tient le premier rôle, Brill, un garçon de neuf ans. Le spectacle est programmé au festival d’Avignon en 2019.

En mars 2018, Olivier rencontre Edmond Morsilli, un ancien comédien créateur d’une forme de spectacle hybride : le T’chi Clown. 

Lydie CLERC

Lydie CLERC

Metteuse en scène – Comédienne

Lydie a 16 ans lorsqu’elle fait ces premiers pas sur scène. A ce moment là, elle chante un répertoire mélancolique qu’elle a écrit et composé. Elle est passionnée par toutes les formes d’arts. Elle en pratique certaines en autodidacte (chant, musique, écriture, dessin, peinture, couture, arts plastiques.).

Elle forme un groupe de comédiens en 2012 et démarre un travail de création sur un projet de montage de trois textes de R.W Fassbinder (Petra Von Kant, Liberté à Brême, le Bouc). Puis elle se lance dans la mise en scène de son premier spectacle Une visite Inopportune de Copi (2013). Avec son compagnon Olivier Clerc, elle créer  en 2014 une compagnie (nommée Fil en Trop e) dont la mission est de participer au développement de la culture sur un territoire majoritairement rural (département Eure et Loir). . Ensemble, ils travaillent sur Molière (Le détournement, création), V. Jankélévitch (Petite Vanité entre Amis, création), A. Strindberg (Mademoiselle Julie), W. Shakespeare (Le Songe d’une nuit d’été). Suivant les projets elle est tour à tour metteur en scène, comédienne, auteure, chanteuse et graphiste.

Depuis 2013, Lydie anime des ateliers dans des écoles primaires ou dans des théâtres. Elle travaille aussi avec différentes structures associatives qui lui permettent de monter des projets artistiques avec des enfants, des adolescents, des adultes et des retraités.